Le besoin d’information environnementale

Écrit par Fabien Beaudet

Après le déroulement de la COP 21[i] qui a pris fin le 12 décembre dernier, l’accès à l’information environnementale retombe doucement dans la discrétion. Les médias d’information reprennent le rythme de l’immédiat et d’une certaine mesure du banal. Quel impact cela a-t-il sur notre perception et notre compréhension de notre monde, de notre quotidien?

L’écoute de nos médias est intéressante dans ce contexte. On peut y observer et y écouter le miroir de notre schizophrénie collective. Le 12 décembre dernier,  en écoute d’une émission d’actualité[ii] de la SRC consacrée à la dernière journée de négociation sur le déroulement de la COP21, le journaliste à l’animation a eu du mal avec le terme «économie circulaire» ne sachant à quoi cela retournait. Ce qui fascine ici est la méconnaissance exprimée. Nous la constatons souvent dans nos médias lorsqu’il est question d’environnement. Il est préoccupant que presque vingt ans après le protocole de Kyoto, nos médias n’ont pas intégré les grandes questions macrosociologiques et macroéconomiques des enjeux du changement climatique. Ils n’ont pas non plus le réflexe d’analyser l’actualité à travers ce filtre pourtant essentiel à la compréhension de notre réalité contemporaine. Cette surprise sur le terme de l’économie circulaire[iii], nous l’avons aussi entendu sur d’autres termes identifiants l’établissement de nouveaux modèles de comportements environnementaux avec l’énergie et plus généralement avec les ressources et l’économie.

Comment alors ne pas faire le lien entre cette méconnaissance et la difficulté que nous avons comme communauté à intégrer l’idée même du changement climatique et les défis que cela génère afin de maintenir ou adapter nos comportements économiques et sociaux. L’information environnementale, et plus largement l’analyse de l’actualité à travers un filtre environnemental est proprement absente de nos médias.[iv] Il faut, grâce à l’internet, consommer les informations

DÉVELOPPEMENT DURABLE: ÉDUCATION ET SENSIBILISATON TOUJOURS NÉCESSAIRES

Peu de consommateurs connaissent l’impact sur l’environnement des produits qu’ils achètent:

·       Je ne sais pas — 9,5% (- 1,6 pt)

·       Je ne connais pas du tout — 13,0% (- 4,9 pts)

·       Je connais un peu là-dessus — 53,0% (+ 1,9 pt)

·       Je connais les impacts les plus importants — 22,5% (+ 6,6 pts)

·       Je connais très bien — 1,9% (- 2,0 pts)

Source : OCR 2015

Mis à part les personnes engagées et passionnées sur les questions environnementales il en reste donc encore beaucoup trop laissé dans l’ombre des impacts de nos modes de vie actuels sur son environnement. Faut-il alors toujours s’étonner qu’il soit difficile d’implanter des approches nouvelles, de penser un monde plus respectueux de l’environnement? Les citoyens sont vus comme des personnes qui peinent à comprendre une question complexe et multi disciplinaire. Cette opinion est largement répandue par les médias lors de campagnes électorales où il est parfois question d’éco fiscalité, d’économie circulaire, de transition énergétique, etc. Souvent nous entendons ; «Le citoyen ne comprendra jamais les programmes qui y font référence», alors aussi bien ne pas en parler et se consacrer aux questions plus simples. Nous sommes là dans une construction de l’opinion ou le citoyen se percevra comme incapable de jugement et de compréhension.et les analyses hors des sphères québécoises pour obtenir une information de première main. Ici, outre les chroniques et les reportages circonstanciés au calendrier des négociations climatiques, peu de temps et de ressources y sont affectés.

La SADC n’est certes pas un média d’information. Elle a par contre la mission d’accompagner les communautés dans leur développement, cette réalité offre deux défis.  1) Compenser l’écart entre ce qui est et ce que nous souhaitons qui soit, en matière de sensibilisation sur les questions de l’environnement et de la connaissance des outils existants pour mieux respecter les écosystèmes. 2) Influencer les preneurs de décisions quant aux choix qu’ils doivent faire pour le développement économique et social de leurs communautés. Car pour être viable et pertinente dans le temps, l’harmonisation entre les projets et les milieux d’accueils (incluant les écosystèmes naturels) doit être au cœur des réflexions et des actions.

Le SADC offre des outils pour améliorer la capacité des communautés en ce sens. Ainsi, elle propose de l’accompagnement expert pour soutenir l’intégration du développement durable :

  • L’Agenda 21 – pour les communautés
  • GRI 4 – Pour les PME
    • Intégration de l’économie circulaire (symbiose industrielle ou commerciale)
  • Conférences et animations

En conclusion, le 21e siècle ne sera pas le 20e. Il doit faire place à la symbiose avec l’environnement, un impératif pour éviter la 6e extinction de masse[v]. Vous croyez que j’exagère? Vous n’en avez jamais entendu parler? Nous revoilà au début de cet article, «circulaire». 

-----

[i] COP21 signifie en réalité "21th Conference of the Parties" ou «21e conférence des parties». En l'occurrence, il s'agit des parties signataires - 195 pays actuellement - de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, rédigée en 1992, et dont l'objectif est de "stabiliser (...) les concentrations de gaz à effet de serre dans l'atmosphère à un niveau qui empêche toute perturbation anthropique dangereuse du système climatique"

[ii] Faut pas croire tout ce qu’on dit. Radio-Canada Première le samedi 12h. http://ici.radio-canada.ca/emissions/faut_pas_croire_tout_ce_qu_on_dit/2015-2016/

[iii] Voir le site Internet consacré de la Fondation Ellen MaCarthur consacré sur le sujet http://www.ellenmacarthurfoundation.org/fr/economie-circulaire/concept

[iv] Baillargeon, Stéphane, Le vert dans les médias. Publié dans le journal le Devoir du 18 avril 2015. http://www.ledevoir.com/societe/medias/437530/le-vert-dans-les-medias

[v] Kolbert, E. (2015) La 6e extinction. Guy Saint-Jean Éditeur, 406 p.

 

Fabien Beaudet
Conseiller financement et RSE
819 986-1747 poste 211
fbeaudet@sadcpapineau.ca

Show Buttons
Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Contact us
Hide Buttons