Programme Crédits carbone: 9 exemples de pratiques d'affaires durables

Dans le cadre de la Semaine de l’économie circulaire en Outaouais, la SADC de Papineau tient à souligner la participation de 9 entreprises, municipalités et organismes de son territoire qui ont posé des actions concrètes visant une meilleure efficacité énergétique ou une réduction de leurs déchets.

D’un côté, l’économie circulaire propose un ensemble de stratégies et de modèles d’affaires qui optimisent l’utilisation des ressources, tout en réduisant l’empreinte environnementale.

De l’autre, le projet-pilote « Crédits carbone » de la SADC, réalisé en collaboration avec Solutions Will,  regroupe des acteurs corporatifs, municipaux et communautaires, situés dans les régions rurales du Québec, soucieux de leur empreinte écologique et interpelés par la mise en œuvre de pratiques d’affaires plus durables.

La SADC désire féliciter les entreprises, municipalités et organismes qui ont participé au projet pilote Crédits Carbone 2018-2019.

  • Récupération et compostage de matières organiques (bacs bruns) confirmant leur détournement de la filière enfouissement (2015-2016).
  •  Récupération papier/carton de la filière collecte sélective ICI et domestique permettant leur détournement de l’enfouissement (2010 à 2016).
  • Conversion de l’utilisation de l’huile no. 2 vers des équipements électriques pour le chauffage de la salle municipale.
  • Récupération de papier et carton de la filière collecte sélective ICI et domestique permettant leur détournement de l’enfouissement (2010-2016).
  • Compostage domestique de matières organiques (composteurs résidentiels) confirmant leur détournement de la filière enfouissement (2010-2016).
  • Compostage de résidus végétal (apport citoyen et autres) confirmant leur détournement de la filière enfouissement (2010-2016).
  • Compostage domestique de résidus végétal confirmant leur détournement de la filière enfouissement (2014-2017).
  • Compostage de résidus de biomasse (provenant de branches coupées des pommiers) déchiquetés et utilisés comme amendement au sol de votre pommeraie, confirmant le changement de pratique (avant : bruler les branches à ciel ouvert).
  • Conversion de l’utilisation de l’huile no. 2 vers un chauffage électrique.
  • Détournement de la filière enfouissement de matières organiques (M.O.) traitées sur votre plateforme depuis 2016.
  • Détournement de la filière enfouissement par le traitement et compostage de boues de fosses septiques.
  • Réutilisation de boîtes de carton et de plastique, utilisées pour la livraison à la clientèle. Les clients les récupèrent et les retournent à la ferme pour réutilisation, permettant leur détournement de l’enfouissement (2012-2017).
  • Récupération de carton d’emballage permettant leur détournement de l’enfouissement (2012-2017).
  • Efficacité énergétique obtenue par l’installation d’une toile thermique à l’intérieure des serres (2017).
  • Récupération de papier et carton permettant leur détournement de l’enfouissement.
  • Conversion d’une génératrice fonctionnant au diesel vers le propane, installation d’unités de chauffage avec une technologie de plancher radiant, installation de panneaux solaires ainsi que la mise en place de différentes mesures d’efficacité énergétique.
  • Conversion de moteurs à essence de bateaux vers des moteurs électriques.
  • Détournement de l’enfouissement des résidus de planure, de sciures et autres résidus de bois reçus à l’usine de Papineauville et de Saint-Paulin pour en faire des granules de bois destinées au chauffage résidentiel et commercial.
  • Récupération de chaleur, pour le séchoir de Papineauville, alimenté avec la vapeur de l’usine voisine, fonctionnant avec une chaudière à biomasse.
  • Conversion d’énergie, réalisée par l’utilisation et la consommation de granule de bois en remplacement d’énergie fossile (huile no.2, gaz naturel, propane), de votre clientèle du Québec, de l’Ontario et des États-Unis.